Rechercher

Toiture en fibrociment amiante : tout ce que vous devez savoir !

Dernière mise à jour : 11 janv.



Présence d’amiante sur votre toiture en fibrociment quels sont les risques ?

Les dangers de l'amiante ont été bien documentés au fil des années et cela fait maintenant 22 ans que son utilisation a été complètement interdite en France.

Si vous êtes le propriétaire du bâtiment, vous engagez votre responsabilité dans la mesure où vous pourriez être tenu pour responsable des effets secondaires de cette substance sur les habitants ou les intervenants extérieurs. Les maladies liées à l’amiante représentent aujourd’hui la deuxième cause de maladies professionnelles et la première cause de décès liés au travail (hors accidents du travail). Alors, qu'est-ce que cela signifie pour les propriétaires de bâtiments aujourd'hui et quelles sont les lois en vigueur ? Le risque est-il maintenant atténué ? Sinon, quels sont les dangers actuellement ? Dans les prochains paragraphes nous évaluerons les dangers liés à l’amiante dans les bâtiments, sur les toitures en fibrociment et les mesures à prendre pour vous protéger.


L'utilisation de l'amiante dans la construction et l’industrie du BTP

L'amiante est une substance naturelle possédant de nombreuses propriétés, ce qui en fait un matériau peu coûteux et polyvalent pour une utilisation dans l'industrie. Historiquement, l’amiante a été largement utilisé dans de nombreuses applications. Son utilisation dans le secteur de la construction remonte à des centaines d'années, mais l'extraction à grande échelle de cette substance et son utilisation dans l'industrie ont commencé au XIXème siècle. Au début du XXème siècle, toutefois, son utilisation suscitait de plus en plus d'inquiétudes et des recherches commençaient à apparaître, pointant l’amiante comme la cause principale de la mort de mineurs et de travailleurs d'usine. Les travailleurs manipulant de l'amiante ou utilisant des matériaux fabriqués à partir de ce matériau présentaient des maladies pulmonaires dont certaines, telles que le cancer du poumon et le mésothéliome, étaient mortelles. À partir des années 1970, son utilisation dans l’industrie a commencé à être restreinte et l’utilisation de l’amiante a finalement été interdite en France (décret n°96-1133 du 24 décembre 1996) à partir du 1er janvier 1997 et en 1999 une directive européenne interdit l'amiante au 1er janvier 2005 dans tous les États membres. Cela signifie que tout bâtiment construit avant le début du siècle pourrait toujours contenir des produits contenant de l'amiante. L’aspect le plus alarmant des dangers de l’amiante est peut-être qu’il faut entre 10 à 50 ans pour que les symptômes d’une maladie liée à l’amiante commencent à se développer. Une étude a indiqué qu'ils s'attendent à ce que les taux de mortalité liés aux maladies liées à l'amiante atteignent un pic en 2019 en raison de la longue période de latence. Cela ne nécessite donc pas uniquement un examen plus approfondi de l'état de santé de ceux qui ont déjà été exposés à des produits contenant de l’amiante. Mais nous devons également veiller à ce que tous les cas présumés d'élimination ou de détérioration de l'amiante soient traités avec le protocole approprié pour réduire le risque d'exposition future.



Source et pour en savoir plus : https://protectiondirecte.fr/solutions-et-informations/solutions-par-secteur/toiture-fibrociment-amiante .



7 vues0 commentaire